Nos tours de piste sur l'aérodrome, avec la présence le plus souvent d'un ou de deux trafics (voire plus) dans le circuit de piste, nous a amener a faire passer le projet d'un phare d'atterrissage d'une éventualité future à une réalisation nécessaire pour plus de sécurité. D'autant que j'ai eu une fois un problème avec la radio, et sans la présence d'un phare d'atterrissage sur le Cessna en finale, le problème aurait pu se transformer en situation délicate voire pire...
Bref, le montage de cet élement de sécurité devenait prioritaire.

Nous avions regarder, lors de la construction, les possibilités qui s'offraient à nous mais aucune de nous avaient satisfait, c'est pour cela que nous ne l'avions pas monté.

Finalement, nous avons opter pour une ampoule halogène de 50 Watts (il faut ce qu'il faut) avec un angle d'ouverture de 10°.

La construction :

Bien sur, pour que nous montions le phare, il fallait qu'il ne fasse pas beau (sinon on aurait volé), et samedi (le 05/03/2005), dans le froid et l'humidité du hangar, avec la neige qui tombait à gros flocons, nous l'avons monté.

Trouver un tube en Alu du diamètre de l'ampoule et de 8 cm de long ... on n'a pas cherché ! Alors, on a roulé un rectangle d'Alu que l'on a fermé en rivetant, a l'intérieur, on a ajouté deux bandes d'un cm de large, une placée devant sert d'appui à l'ampoule, l'autre placée derrière sert d'appui pour le fond, le tout riveté avec du diamètre de 3mm.
Un bon fil de fer d'étendage (peint en blanc par nos soins), sert à tenir l'ampoule devant et un autre le fond derrière. Pour changer l'ampoule, on enlève le fil de fer et vogue la galère.
Un petit support en U plié là encore par nos soins prend la jambe de train et se raccorde par quatre vis au phare. Deux entretoises évitent l'écrasement du U et l'ensemble, après une petite couche de peinture blanche est terminé. Bien sûr, nous avons contrôlé que cette pièce ne vienne pas gêner le débattement de la roulette avant.

Deux coups de perceuse dans le tableau de bord, l'un pour l'interrupteur, l'autre juste au dessus pour la petite LED rouge ont terminé la mise en oeuvre du phare.

Un fusible de 5A est glissé dans le logement déjà prévu lors de la fabrication du tableau de bord, on tourne la clé dans le contacteur, manoeuvre le petit levier et la lumière fut. (et 50W çà éclaire !!!)

Fini, cela donne çà :

Tout est fait maison, du support au porte ampoule, nous avons tout fait, et pour une somme dérisoire...(le prix de l'ampoule et de 2m50 de fil électrique blanc).

 

 
[ Notre FK9 ]
Copyright © 2004 - 2012 Tous droits réservés